?

Log in

No account? Create an account

Previous Entry | Next Entry

L'île d'Itsukushima

 

Aujourd'hui, il faisait beau comme tous les jours, même plus que d'habitude. Très chaud aussi. Comme la météo prévoyait de changer à partir de ce soir, nous sommes allés visiter Miyajima sur l'île d'Ikutsushima, au sud de Hiroshima. Cette île est sacrée, selon la religion shintoïste. Ainsi, l'on n'y trouve ni cimetière ni maternité car il n'y a le droit ni d'y naître, ni d'y mourir.
Programme allêchant ; un torii (porte sacrée) flottant, des temples, de la plage, de la montagne que l'on peut grimper à pied ou en téléphérique, que du bonheur en perspective. Au terminus de la ligne de métro rejoignant le sud de la ville, nous avons emprunté un petit bateau pour une traversée de quinze minutes environ. Déjà, l'on pouvait appercevoir le magnifique torii, l'un des trois sites les plus photographiés du Japon. Sa particularité outre sa beauté, est d'avoir les pieds au sec à marée basse, et dans l'eau à marée haute, étant érigé sur la plage.


Sortis du bateau, nous nous sommes dirigés vers ce lieu magique sur lequel nous sommes restés un petit moment, les pieds dans quelques dix cm d'eau très chaude quand nous étions au plus prêt.


Puis, nous sommes allés visiter le seul temple payant de la journée : le Temple d'Ikutsushima, juste derrière le Torii. Lui aussi à marée haute a les pieds dans l'eau. De même, il est inscrit sur le patrimoine de l'UNESCO de puis 1996.


Un point particulier de l'île commun avec Nara ; des biches vivent et se balladent parmi tout le monde, pour le plus grand bonheur des touristes, et les marchands de biscuits dont raffolent ces charmants annimaux. Egalement, des singes qui eux vivent dans la forêt de la montagne, comme on en rencontrera plus tard.
On s'est dirigé alors vers le Mont Misen (530m), ou plutôt vers le téléphérique qui permettra d'écourter l'ascension par cette chaleur terrible. Quelques clichés pris lors des derniers mètres de l'ascension faits à pieds. Paysages de rêves, jolis petits temples juchés sur la montagne. Ce sont les moments que je préfère au Japon. Ceux où l'on rencontre la culture, la nature et l'histoire en même temps. Et puis, partager ce moment avec ma chère et tendre qui venait ici pour la première fois aussi, quoi de mieux pour parfaire ce moment? 

Il était prévu de redescendre la montagne à pieds, mais c'est finalement en téléphérique que le retour se fera. Un bol de oudon froid avalé, et nous sommes partis visiter des temples où l'on pouvait se rendre par un très joli chemin jalonné de vieilles maisons typiques.


Ce matin, nous avions vu le temple Ikutsushima et le tori flottant les pieds au sec. Nous avions alors demandé au moine du temple les horaires de marée haute pour ne pas louper une si jolie chose. C'est donc peu avant 18heures que nous sommes revenus sur les lieux. Nous nous sommes assis tranquilement sur un petit bout de plage, avec un soleil qui tombait tranquilement par derrière les montagnes. Je veux bien effectivement croire que ce lieux soit l'un des plus photographié...


Puis, nous avons fait le même chemin à l'envers. Bateau, tramway où une femme nous a assuré que l'on formait un couple très sympa, ce qui fait plaisir dans un pays où ce genre de choses ne se font pas trop. A Nagarekawa, le quartier des restaurants d'Hiroshima, nous sommes allés manger dans un Izakaya de choix. Ils font plus que bien la cuisine à Hiroshima.

Comments

( 1 comment — Leave a comment )
(Anonymous)
Oct. 3rd, 2008 08:49 am (UTC)
hello
Et voilà un an de passé que de beaux souvenirs
Chu Chu
Michel
( 1 comment — Leave a comment )